1947 : Le passage à Trois-Rivières des Petits Chanteurs à la Croix de Boisdirigés par l’abbé Fernand Maillet, est l’événement marquant qui incite cette région à se prévaloir d’une chorale de petits chanteurs. Les fondateurs sont messieurs Jacques Dugré et Jean-Paul Quinty. 

1948 : Le premier concert de la chorale, appelée à l’époque la Manécanterie de Trois-Rivières, remporte un succès fulgurant. Plus tard, « Les Petits Chanteurs à la Croix de bois de Trois-Rivières » (vocable parfois employé au début) deviennent « Les Petits Chanteurs de la Mauricie ». 

1954 : Le groupe joint le mouvement scout et prend le nom de « Troupe des Petits Chanteurs trifluviens ». L’année suivante, avec l’arrivée de l’abbé Claude Thompson comme directeur musical de la troupe, c’est le début d’une fructueuse carrière. 

1962 : La chorale abandonne le scoutisme et prend le nom  « Les Petits Chanteurs de Trois-Rivières ». 

1964 : Les Petits Chanteurs de Trois-Rivières sont incorporés en vertu de la troisième partie de la Loi des compagnies (C.R., conformément à la loi des compagnies, statuts refondus en 1964, chapitre no 271). 

1966 : Claude Thompson fonde l’école des petits chanteurs avec la collaboration de la Commission scolaire de Trois-Rivières. La fondation de l’école doit permettre à la chorale de devenir une maîtrise à part entière et de pouvoir ainsi assurer un service liturgique régulier à la cathédrale de Trois-Rivières. La formation donnée aux enfants permet aussi à la chorale de relever de nombreux défis dont le principal est sans doute l’interprétation du grand répertoire. Ainsi, Les Petits Chanteurs de Trois-Rivières seront souvent les premiers dans la région à aborder des œuvres majeures avec orchestre telles que la Messe du Couronnement de Mozart, le Gloria de Vivaldi, le Requiem de Mozart, le Magnificat de Bach, le Messie de Haendel et le Requiem de Fauré. 

1974 : Pour la première fois, des jeunes s’acquittent avec grand sérieux du service de l’autel à la cathédrale de Trois-Rivières. 

1997 : M. Paul-André Bellefeuille prend la relève de la direction musicale de la maîtrise.

 

1999 : Les Petits Chanteurs de Trois-Rivières prend part à la cérémonie d’intronisation de son Excellence, la très honorable Adrienne Clarkson, gouverneure générale du Canada.

 

2007 : M. Luc Darveau devient le troisième directeur musical et artistique (directeur actuel) des Petits Chanteurs de Trois-Rivières.


2010 : Le Collège Marie-de-l'Incarnation (CMI) accueille Les Petits Chanteurs de Trois-Rivières en ses murs. C'est le début d'un nouveau partenariat très prometteur. Le CMI assure la formation académique des Petits Chanteurs ce qui leur permet de perpétuer leurs activités dans un nouvel environnement adapté à leurs besoins, laissant place à une expansion certaine. 

Depuis sa fondation, l’œuvre des Petits Chanteurs de Trois-Rivières n’a cessé de croître dans son propre milieu et d’acquérir une renommée internationale. D’ailleurs, les prestations de la chorale ont toujours été l’objet de critiques élogieuses tant au pays qu’à l’étranger. 

Parmi les nombreuses réalisations des Petits Chanteurs de Trois-Rivières, outre les messes et les concerts, notons l’enregistrement de plusieurs disques, la participation à des émissions de radio et de télévision, des tournées au pays (Québec, Ontario, Nouveau-Brunswick, Alberta, Colombie-Britannique) et à l’extérieur du pays (Europe et États-Unis) ainsi que la participation à des rassemblements prestigieux : International Society for Music Education, Festival de musique baroque de Lamèque, Congrès internationaux des Pueri Cantores (Maastricht Salzbourg, Rome). Notons enfin l’étroite collaboration de la maîtrise à la Fédération des Pueri Cantores du Québec (maintenant Fédération des Pueri Cantores du Canada), dans l’organisation du XXVIIe Congrès international des Pueri Cantores du Québec.

Les Petits Chanteurs de Trois-Rivières  |  

|

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • Blanc LinkedIn Icône